Sailing Guide

La Dominique

english
english
français
français
italiano
italiano
español
español

La Dominique

Characteristics

Description

La Dominique, ou le Commonwealth de la Dominique pour les usages officiels, est un pays du monde. C'est une île de l'archipel des Caraïbes, située à mi-chemin des îles françaises de la Guadeloupe et de la Martinique, approximativement à 15 degrés Nord et
61 degrés Ouest.

Son nom précolombien est Wai'tu kubuli, qui signifie « Son corps est grand ». Le Commonwealth de la Dominique est membre du Caricom, de l'AEC, de l'OECO, du Commonwealth, de l'OEA, de l'ONU, et de la Francophonie.

Elle a une superficie de 754 km² (40 km de long sur 20 de large) et un littoral de 148 km, son plus haut sommet culmine à 1447 m (mont Diablotin).
Avant son indépendance en 1978, la Dominique était un Etat associé de la couronne britannique (West Indies Associated States (en)), et avant 1967 une colonie britannique membre de l'éphémère Fédération des Indes occidentales (1958-1962). La France a renoncé à ce territoire par le traité de Paris (1763). L'île fut passagèrement réoccupée par la suite.

L'île est réputée pour ses sites de plongée et constitue le meilleur lieu pour aller observer les baleines dans la région.

La capitale, Roseau, se situe sur la côte au SW. Roseau tient son nom de la période française en raison des plantes du même nom qui poussent le long de la rivière.

La deuxième plus grande ville est Portsmouth dans le nord ouest, les autres 'urbanisations' se situent dans le NE à Marigot et dans le sud à Grand Bay.

L'aéroport principal de la Dominique est Melville Hall dans le nord-est (38 miles de Roseau). Moins utilisé l'aéroport de Canefield (DCF, avec une piste de 2600') dans le sud-ouest (à 3 miles de Roseau).

Il y a 3 ports principaux. Woodbridge Bay à 1 mile au nord de Roseau, le Terminal pour Ferry de Roseau et le Quai des Bateaux de Croisière tous deux situés sur le Bay Front de Roseau, à proximité des commerces de la capitale.

L'anglais est la langue officielle mais le créole basé sur le français est très usité dès que l'on s'écarte de la ville et particulièrement dans les villages.

La devise est le Dollar Caraïbe (EC $ qui est indexé au dollar pour 2,7169) Les horaires d'ouverture des banques sont du Lundi au Vendredi de 8h à 15h (vendredi jusqu'à 17 heures).


L'importation et l'exportation de fruit, légumes et fleurs sont restreints; vous devrez obtenir une licence pour amener des fleurs, par exemple. L'achat de coraux et coquillages est prohibé.

Papiers nécessaire à l'entrée du pays



Un passeport valide et un ticket retour sont demandés pour un séjour supérieur à 21 jours. Les citoyens Américains et Canadiens peuvent utiliser toute pièce d'identité comportant une photo. Les visiteurs de nationalité Française peuvent utiliser une carte d'identité pour un séjour jusqu'à deux semaines.

La Météo



Les pluies annuelles en Dominique varient considérablement, de 50 pouce le long de la côte, à plus de 300 à l'intérieur. Il y a généralement une saison sèche entre janvier et juin, avec les mois les plus arrosés de Aôut à Octobre.

HISTOIRE:

L'île avait été initialement peuplée par des Indiens arawaks, puis par des Caraïbes.

Le dimanche 3 novembre 1493, lors de son deuxième voyage aux Amériques, Christophe Colomb longe les rivages de l'île qu'il appelle ainsi Domingo - dimanche en espagnol -, d'où proviennent ses noms actuels : Dominique, en français, et Dominica, en anglais.

Les Indiens caraïbes doivent leur vie aux reliefs escarpés de la Dominique, ses forêts denses et sauvages. Venus du nord du Venezuela, ils s'étaient installés sur l'île bien avant que Christophe Colomb ne la découvre. Mais c'est ici seulement, cachés dans la nature, qu'ils ont échappé à l'extermination. En 1903, la Couronne britannique leur concèda quelques terres en propriété. Aujourd'hui, leurs 3 000 descendants, derniers héritiers de ces peuples précolombiens, vivent pour la plupart dans l'Indian Carib Reserve (1 480 hectares), autour de la petite ville de Salybia, au nord-est de l'île. Malgré les métissages, ils revendiquent leur identité.

En 1625, lors de la guerre de Trente Ans, les Espagnols laissent la place aux Français puis au cours du XVIIe siècle, Français et Anglais s'affrontent pour gouverner l'île. Deux fois leurs canonnades détruiront totalement Roseau. En 1748, Français et Anglais abandonnent l'île aux Caraïbes et la déclarent zone neutre pour mettre fin aux conflits.

À l'issue de la guerre de Sept Ans, par le traité de Paris (1763), la France cède la Dominique à l'Angleterre ; mais entre 1772 et 1814, les Français rompent le traité et s'emparent par deux fois de la
Dominique. En 1814, après une dernière tentative de reconquête en incendiant de nouveau Roseau, les Français abandonnent définitivement l'île en échange d'une indemnité.

L'esclavage est aboli à la Dominique en 1833. Comme il ne le fut qu'en 1848 dans les îles voisines de la Martinique et de la Guadeloupe, de nombreux esclaves s'enfuirent de ces îles pendant cette période, à l'aide de moyens de fortune, pour essayer de trouver refuge à la
Dominique.

En 1898, l'île reçoit le statut de Colonie de la Couronne britannique. En 1956, elle acquiert son indépendance au sein de l'éphémère Fédération des Antilles britanniques et, en 1967, elle devient État associé au Commonwealth et entame l'installation d'un régime démocratique. L'indépendance de la Dominique est déclarée le 3 novembre 1978, lors du 485e anniversaire de sa découverte par Christophe Colomb.

5/10/2009
Update
Joëlle
La Dominique
La Dominique
5/10/2009
Update
Joëlle
L'île aux 365 rivières, magnifique comme partout aux Antilles beaucoup de boys boat qui viennent chercher à améliorer leur fin de moi ou carrément pour manger, pas très riche comme île, mais des paysage magnifique. La rivière indienne que les guides cherchent à conserver en témoigne

Une escale à ne pas rater sur la route du Nord


Bernard du bateau Osiris

21/01/2014
Update
Exprimez vous

Localisation

To precisely geolocate this site. Update if necessary.
Farsvps.com tashrifatearoos