Sailing Guide

Marie-Galante (Guadeloupe)

english
english
français
français
italiano
italiano
español
español

Marie-Galante (Guadeloupe)

Characteristics

Description

Marie-Galante "l'île aux cent moulins", fait partie de l'archipel de Guadeloupe; elle se situe à 30 km des côtes de la « Guadeloupe continentale ». Sa superficie de 158 km2 en fait la 4e île des Antilles françaises, juste après la Martinique (1 128 km2), la Basse-Terre (848 km2) et la Grande-Terre (586 km2).

Avant tout agricole, l'île connaît aussi une activité de pêche et s'ouvre petit à petit au tourisme.

Certains appellent Marie-Galante la Grande Galette à cause de sa forme arrondie de 15 km de diamètre. L'île est un substrat calcaire vallonné, arrosé par l'alizé mais aussi soumis aux cyclones et aux tremblements de terre.

La côte nord, face à la Grande-Terre, est caractérisée par une haute falaise. Une faille appelée la Barre sépare le quart nord du reste de l'île. À l'ouest, face à la Basse-Terre, plages et mangroves s'étendent le long de la mer des Caraïbes.
Les rivières de Saint-Louis et du Vieux-Fort s'y écoulent après avoir traversé le plateau insulaire depuis le c?ur de Marie-Galante. À l'est et au sud, le plateau devient mornes pour basculer en pentes escarpées vers une plaine littorale. Celle-ci longe l'Atlantique dont elle est protégée par une barrière corallienne, les cayes.
A l'ouest de l'île un banc corallien est présent à 20 mètres de fond environ.

Un aérodrome assure la liaison avec la Guadeloupe en 15 mn.

Les mouillages de Marie-Galante ne doivent être visités que par beau temps. Le meilleur est celui de Saint-Louis, marqué à l'W de son église par un phare (tour carrée blanche de 8 m à sommet rouge).

HISTOIRE:

Au IIIe siècle, les Arawaks étaient installés sur l'île, qu'ils appelaient Touloukaéra. Les Caraïbes l'occupèrent au IXe siècle et lui donnèrent pour nom Aïchi ou Aulinagan, terre à coton. Les populations amérindiennes cultivaient aussi du manioc et avaient appris l'usage des plantes médicinales. Ils vivaient également de la pêche. On a trouvé dans des grottes et dans les vestiges de leurs villages des céramiques, des pétroglyphes et des objets religieux.

Puis l'île fut baptisée le 3 novembre 1493 Maria Galanda, lors du second voyage de Christophe Colomb, prenant ainsi le nom de sa caravelle qui l'aurait abordée à Anse Ballet.

Les premiers colons français s'installent sur l'île à partir de 1645.
Leur Gouverneur s'appelle Constant d'Aubigné, père de Françoise d'Aubigné mieux connue sous le nom de marquise de Maintenon.
Souvent disputée par les anglais, l'île sera définitivement française à partir de 1816.
Marie-Galante est appelée "île à sucre" ou "l'île aux cent moulins" en raison des nombreux moulins bâtis jadis pour la culture de la canne, principale ressource de l'île. L'abolition de l'esclavage en 1848 marquera le déclin de la culture de la canne même si actuellement on y cultive encore la canne pour le sucre roux et le rhum agricole à 59°.

En 1838, un incendie dévasta Grand-Bourg, et en 1843, l'île fut touchée par un tremblement de terre.

En 1865, un cyclone puis le choléra frappèrent l'île et sa population. En 1902, un second incendie dévasta Grand-Bourg. Des cyclones touchèrent encore l'île en 1928 et 1995.

6/10/2009
Update
Joëlle
Marie-Galante (Guadeloupe)
Marie-Galante (Guadeloupe)
3/10/2009
Update
Joëlle
Exprimez vous

Localisation

To precisely geolocate this site. Update if necessary.
Farsvps.com tashrifatearoos