Sailing Guide

La Desirade (Guadeloupe)

english
english
français
français
italiano
italiano
español
español

La Desirade (Guadeloupe)

Characteristics

Description

La Désirade est une île de l'archipel de la Guadeloupe située à l'est de la Grande-Terre.

La Désirade depuis la pointe des Châteaux.

A 5M à peine de la Pointe des Châteaux, la Désirade fut la première terre aperçue, 21 jours après avoir quitté les îles Canaries, par Christophe Colomb au cours de son second voyage, en 1493.
L'île devrait son nom au soulagement des membres de l'équipage apercevant la première terre ferme depuis leur départ des îles Canaries.
La Désirade est une île calcaire de forme allongée, de onze kilomètres de longueur pour deux kilomètres de largeur soit 22 km2 environ, qui se présente comme un vaste plateau incliné vers le nord-ouest qui ressemble à une "barque renversée". La Grande Montagne, qui atteint 275 mètres d'altitude, est son point culminant. Les côtes, plus découpées au nord et à l'est, sont souvent bordées de hautes falaises blanchâtres.

Une barrière de cayes (récifs coralliens) protège la région de Beauséjour, au sud-est de l'île et la rend inaccessible. Des récifs frangeants peu développés sont présents sur la côte sud, à l'anse de Baie-Mahault, l'anse Petite-Rivière et la Grande Anse qui offrent des plages de sable blanc aux eaux cristallines. Les fonds meubles sont instables et occupés seulement par endroits par des herbiers souvent clairsemés.

Il existe une forme de cactus caractéristique de la Désirade : le tête-à-l'anglais.

L'île est approvisionnée en eau potable depuis Grande-Terre.

Hélas, il n'y a pas de mouillage sûr pour passer une journée. La Désirade ne possède qu'un petit port, difficile d'accès et peu profond.

La Désirade a connu une implantation humaine uniquement dans la partie S de l'île car celle-ci se compose d'une plaine littorale facilement accessible. Aucune population humaine ne s'est installée dans la partie N à cause de ses falaises abruptes et souvent inaccessibles.

Cette côte N, malgré son accès difficile, a joué tout de même un rôle prépondérant pour la population. Elle a servi à extraire plusieurs richesses économiques. Elle a été une vaste carrière à gravier qui a servi à construire les habitations.
Ensuite, grâce à sa végétation dense, elle a permis la fabrication du charbon de bois. Le poirier, en abondance dans cette région, a servi à construire les embarcations nécessaires à la pêche.
Enfin la trace sert de réserve de nourriture aux animaux domestiques en période de sécheresse.

HISTOIRE:

Plusieurs sites archéologiques témoignent de la présence amérindienne dès le IIIe siècle sur l'île.

L'île fut la première terre découverte lors du deuxième voyage de Christophe Colomb, le 2 novembre 1493. Les Espagnols la fréquentèrent au XVIIe siècle.

Peu propice à l'agriculture, elle servit de repaire aux corsaires.

La Désirade devint une dépendance de la Guadeloupe en 1648. Quelques plantations de coton s'y implantèrent. Au début du XVIIIe siècle, une léproserie est installée à Baie-Mahault, à l'extrémité orientale de l'île. Les malades souffraient de conditions de vie difficiles. Elle ferma ses portes en 1952.
Les Galets, à l'extrémité occidentale, fut un lieu de relégation pour les délinquants de Grande-Terre ainsi que pour quelques nobles métropolitains.

Cas unique en France, des éoliennes assurent la majorité des besoins en électricité des insulaires. La production des fermes éoliennes de la Désirade est livrée en Guadeloupe, via un cable sous-marin. L'île est en effet très ventée.

CLIMAT:

La Désirade a un climat tropical à saison sèche très marquée et très prolongée. Le "Carême" (saison sèche) dure normalement de janvier à mai, mais il n'est pas rare qu'il commence en décembre et se prolonge jusqu'à juillet. L'"hivernage" (saison des pluies) est court, il ne débute vraiment qu'en Août pour s'achever en novembre.

Les pluies sont mal réparties dans l'année et tombent souvent sous forme d'ondées violentes, ce qui augmente encore la sécheresse car le sol n'a pas le temps d'absorber l'eau.
De plus le fort taux d'insolation et la ventilation régulière de l'Alizé contribuent à accentuer l'évaporation donc la sécheresse.

La Désirade se compose d'un sol aride mais la végétation s'est adaptée à la rudesse du climat. Toutefois il existe des microclimats qui sont dus au relief car le plateau, avec ses 276 m d'altitude, sépare le versant S du N. Le versant S, constamment balayé par le vent, est très ensoleillé et donne une végétation pauvre, alors que le versant N est protégé du vent et a une végétation plus luxuriante.

22/07/2011
Update
Wikiadmin2
La Desirade (Guadeloupe)
La Desirade (Guadeloupe)
2/10/2009
Update
Joëlle
La Desirade (Guadeloupe)
La Desirade (Guadeloupe)
3/10/2009
Update
Joëlle
La Desirade (Guadeloupe)
La Desirade (Guadeloupe)
13/11/2009
Update
Joëlle
La Desirade (Guadeloupe)
La Desirade (Guadeloupe)
13/11/2009
Update
Joëlle
La Desirade (Guadeloupe)
La Desirade (Guadeloupe)
13/11/2009
Update
Joëlle
Exprimez vous

Localisation

To precisely geolocate this site. Update if necessary.
Farsvps.com tashrifatearoos