Sailing Guide

Archipel de la Société

english
english
français
français
italiano
italiano
español
español

Archipel de la Société

Characteristics

Description

Tahiti sailing is amongst the very best in the South Pacific. Tahiti is blessed with some of the most scenically beautiful islands in the world with many high volcanic islands that drop dramatically into the ocean enabling sailing right alongside the coastlines and into protected bays. Nowhere is this more pronounced than on the island of Raiatea in the Society Islands which has become the centre of sailing in Tahiti.
The main port of entry for yachts is Papeete on the main island of Tahiti, but with prior approval, yachts can also clear at Moorea, Huahine, Raiatea, Bora Bora, Rangiroa, Mangareva, Nuku Hiva, Hiva Oa and Ua Pou. Tahiti applies strict rules to visiting yachts, including a bond required for each crew member of US$800 (refundable less 3% handling) who has no formal outward ticket, fumigation if arriving from other South Pacific Islands or Central and South America and reporting to the local gendarmerie at every local port of call.


Raiatea and the adjacent island of Tahaa has lots of bays and natural deep water harbours as well as several large yacht charter companies and individual boats offering skippered sailing cruises. Here you'll find large catamarans to single hull yachts with or without a skipper and even small hobbie cats to hire for the day. 

30/01/2012
Update
Atb
Archipel de la Société
Archipel de la Société
19/04/2009
Update
anonymous
Les Îles de la Société forment un archipel (14 îles) (1593 km²) situé dans le sud de l'océan Pacifique, faisant partie de la Polynésie française.

Elles s'étendent sur une distance de 400M, dans la partie la plus occidentale de la Polynésie et forment sa région la plus importante et la plus peuplée.

Les îles de la Société sont divisées en deux groupes : les îles du Vent et les îles sous le Vent. On y parle le tahitien (reo Tahiti).

Îles du Vent: (situées le plus à l'E):


  • Tahiti
  • Moorea
  • Tetiaroa
  • Mehetia
  • Maiao

Îles sous le Vent: (situées le plus à l'W):

  • Bora-Bora
  • Huahine
  • Maupiti
  • Raiatea
  • Tahaa
  • Manuae
  • Maupihaa
  • Motu One
  • Tupai

L'archipel est composé en majeure partie d'îles hautes, d'origine volcanique et le plus souvent entourées d'un lagon navigable formant de remarquables abris naturels qui donnent à ces îles un caractère particulièrement accueillant.C'est James Cook qui, en 1769, explore les îles entourant Tahiti et baptise l'ensemble « Archipel de la Société » en hommage à la Société Royale de Londres qui finança l'expédition.

Navigation dans les lagons: La navigation dans les lagons donne l'impression d'évoluer dans une gigantesque piscine aux eaux translucides... Le système de balisage pour naviguer dans les lagons et les chenaux est excellent et très bien entretenu (bouée rouge vers l'île, bouée verte vers la mer). Le seul risque provient des patates de corail et des hauts fonds qui, même s'ils sont bien indiqués sur les cartes marines, nécessitent de naviguer prudemment à vue.
Seuls les lagons de Tahaa et de Raiatea sont navigables sur toute leur périphérie, les autres étant partiellement obstrués par des platiers (plateau formés par des hauts fonds de sable blanc affleurant à la surface), véritables paysages de cartes postales qui font le plaisir des yeux et permettent aux plaisanciers de barboter dans 80 centimètres d'eau translucide !

Les vents dominants de secteur E permettent de naviguer à la voile dans des conditions idéales et les distances entre les îles (de 20 à 30 M) permettent de passer d'une île à l'autre de jour (sans prendre le risque de pénétrer dans un lagon de nuit pour les nouveaux arrivants). C'est un endroit idéal pour la plaisance et la navigation charter dont le centre principal est Raiatea.

En général les passes d'accès dans les lagons sont larges, profondes et presque toujours praticables à l'exception des passes peu profondes de 4 à 6 m de profondeur exposées au vent dominant ou à la houle (cas de Maupiti).
Ces passes principales ainsi que les chenaux intérieurs donnant accès aux ports de Fare (Huahine), Uturoa (Raiatea) et Vaitape  (Bora-Bora) sont balisés de nuit et restent parfaitement praticables de nuit (il est toutefois recommandé d'y pénétrer de jour pour la première fois par mauvaises conditions météorologiques).

Les courants dans les passes des îles du Vent sont généralement faibles (<2 noeuds) sauf quand de fortes houles provoquent le remplissage des lagons (phénomène dit d'ensachage du lagon), là où les passes servant alors d'exutoire (cas de Maupiti).

Les marées de type semi-diurne de faible amplitude (ne dépassant pas 30 cm) se produisent, lorsqu'elles sont sensibles, aux environ de midi ou de minuit.

Les feux d'atterrissage sur les îles sont rares et généralement peu utiles, ces îles étant visibles de loin.
Seule aux îles Sous le Vent, Bora Bora dispose d'un feu d'atterrissage situé à la pointe SW (pointe Te Turi Roa), permettant de contourner la pointe de récif lorsqu'on vient de Tahaa (passe Paipai).

Les passes principales, c'est à dire celles donnant accès aux ports principaux des îles Sous le Vent, sont balisées selon le système de balisage maritime de l'AISM Région A (cylindrique rouge bâbord).

Dans les lagons possédant plusieurs issues (chenal entre Raiatea-Tahaa) un sens conventionnel est choisi de façon que les balises rouges soient côté terre et les vertes côté mer (sens conventionnel contraire des aiguilles d'une montre) lorsque le lagon permet une circulation circulaire (île Tahaa).
Ce sens conventionnel est indiqué sur les cartes du Shom par le sigle =>: en bistre, le changement de balisage (latéral conventionnel) ou l'inverse étant indiqué par une marque cardinale de danger isolé.

Certains chenaux intérieurs de faible profondeur (fonds < ou = à 2 m) sont marqués par des balises amers d'environ 2 m de hauteur toujours implantées côté terre (il faut donc passer à l'extérieur et généralement près des balises).
Ces balises constituées d'un simple tube métallique ont le soubassement inférieur peint en noir et la partie supérieure en blanc, parfois avec peinture réflectorisée. Ces chenaux sont à pratiquer de jour par bonne visibilité.
Le balisage, et surtout le balisage des passes, est bien entretenu et fiable (des avurnav sont diffusés en cas de défaillance - on peut compter dessus).

Les aides radoiélectriques (radiophare) sont pratiquement inexistantes à part les radiphares aéronautiques à usage des aéronefs qui, à l'exception de Papeete (aéroport de Tahiti-Faaa), ne sont mis en fonction que lors de l'approche des avions civils.

Communications maritimes et aériennes: seuls la ville et le port de Papeete disposent de communications internationales tant sur le plan maritime qu'aérien.
Les îles Sous le Vent sont reliées par voie maritime avec le port de Papeete:

  • par des navires rapides plusieurs fois par semaine,
  • par des navires caboteurs assurant le transport des marchandises et hydrocarbures (Taporo VI et Vaianu) plusieurs fois par semaine.

Les liaisons aériennes sont rapides et d'excellente qualité assurant plusieurs fois par jour la desserte de toutes les îles hautes à partir de Papeete et pratiquement par toutes les conditions de temps (compagnie Air Tahiti).

Toutes les îles Sous le Vent disposent du téléphone et même du téléphone automatique donnant accès direct au réseau international.
On trouve dans toutes les villes et villages des cabines téléphoniques modernes à cartes disponibles dans les bureaux de poste ou chez les commerçants.
Le téléphone portable y fonctionne pratiquement partout.
Toutes les capitales des îles sous le Vent disposent d'un bureau de poste où peuvent s'effectuer toutes les opérations postales (télex, téléphone, télécopie, poste restante, chèques postaux, timbres, etc.).

30/01/2012
Update
Atb
Exprimez vous

Localisation

To precisely geolocate this site. Update if necessary.
Farsvps.com tashrifatearoos