Sailing Guide

La Martinique

english
english
français
français
italiano
italiano
español
español

La Martinique

Characteristics

Description

La Martinique est à la fois une région d'outre-mer et un département d'outre-mer français. Elle devrait son nom à Christophe Colomb qui la découvre en 1502. L'île est alors appelée « Jouanacaëra-Matinino », habitée par les Kalinas, qui aurait désigné une île mythique chez les Taïnos d'Hispaniola.
Le nom a évolué selon les prononciations en Madinina, « l'île aux fleurs », Madiana, Matinite et enfin, par influence de l'île voisine de la Dominique, le nom est devenu Martinique. Selon l'historien Sydney Daney, l'île aurait été appelée « Jouanacaëra », par les Caraïbes, ce qui signifierait « l'île aux iguanes ». Elle est devenue française en 1635. Faisant partie de l'archipel des Antilles, elle est située dans la mer des Caraïbes, à environ 450 km au nord-est des côtes de l'Amérique du Sud, et environ 700 km au sud-est de la République dominicaine.

D'une superficie totale de 1 100 km² la Martinique est une très belle île. Le S est assez plat et sec, tandis que le N est luxuriant.
La Côte Atlantique est bordée par un récif corallien pratiquement ininterrompu, où circulent les poissons du large et où s'abrite la faune sédentaire.

Paysages magiques, conditions idylliques, la navigation en Martinique a vraiment beaucoup d'atouts. Des petits mouillages tranquilles dans les anses de la côte caraïbe. Des plages de rêve et des baies parsemées d'ilets du côté atlantique.

De nombreux mouillages sont accessibles tout le long des côtes de la Martinique. Un grand nombre d'entre-eux sont équipés de pontons qui facilitent le débarquement. Pour avitailler, faire une escale technique ou tout simplement profiter du confort d'une marina moderne, le port du Marin et bientôt celui du Lamentin vous tendent les bras.

CLIMAT:

Les instructions nautiques modernes distinguent deux saisons marquées, liées aux précipitations : la saison humide, de mai à novembre, et la saison sèche de février à avril. Cette saison sèche, correspond normalement à une période de grosses chaleurs et de sécheresse. Comme elle commence normalement après le carnaval elle est appelée carême. En pratique, les fluctuations sont nombreuses. Il y a des hivernages plus longs ou plus courts selon les années ou bien des hivernages tardifs ou précoces, des carêmes très secs ou pluvieux. Il tombe en moyenne 80 mm d'eau en mars au Lamentin (plaine centrale située au niveau de la baie de Fort-de-France) et 260 mm d'eau en octobre.

Les alizés soufflent du nord-est à l'est pendant la majeure partie de l'année, croissant pendant la matinée et décroissant pendant l'après-midi pour tomber le soir. C'est le régime de vent de la saison sèche durant laquelle les passages du vent au SE ou au S sont toujours de très courte durée (quelques heures).

Le climat de la Martinique est directement réglé par les positions de l'anticyclone des Açores qui dirige l'alizé de nord-est, et de la zone de basses pressions équatoriales où les alizés de l'hémisphère nord rencontrent ceux de l'hémisphère sud, le long de la zone de convergence intertropicale.

Pendant le temps de l'hivernage, le régime des vents est beaucoup plus instable. Ils varient de l'ENE à l'ouest en passant par le sud.
Pendant cette période, le vent peut rester pendant plusieurs jours de secteur sud. Ce secteur sud était d'autant plus redouté au temps de la colonie, qu'une grande partie des baies étaient frangées de mangrove et que le vent repoussait alors sur l'île les émanations de ces marécages, réputées malsaines et dangereuses pour les Européens récemment installés.

Cyclones tropicaux:


La zone des Antilles est sujette au développement de cyclones.
Suivant les moments de l'année ces dépressions viennent de l'Atlantique (Cap-Vert) ou du centre de la mer des Antilles et du golfe du Mexique (à l'ouest du méridien 80°). Sur la Martinique la trajectoire des cyclones est le plus souvent E-O ou SO-NE.

La courbe de fréquence des cyclones montre qu'ils traversent la
Caraïbe entre les mois de juin et novembre et passent préférentiellement en Martinique, en août et septembre.

Les cyclones constituent un danger majeur pour les populations et les installations, comme l'ouragan Dean qui a causé de gros dégâts en août 2007
9/12/2009
Update
Joëlle
La Martinique
La Martinique
6/10/2009
Update
Joëlle
La Martinique
La Martinique
6/10/2009
Update
Joëlle
Exprimez vous

Localisation

To precisely geolocate this site. Update if necessary.
Farsvps.com tashrifatearoos