Sailing Guide

Reserve naturelle de Scandola - Natural Park of Scandola

english
english
français
français
italiano
italiano
español
español

Reserve naturelle de Scandola - Natural Park of Scandola

Characteristics

Description

The nature reserve, which is part of the Regional Natural Park of Corsica, occupies the Scandola peninsula, an impressive, porphyritic rock mass. The vegetation is an outstanding example of scrubland. Seagulls, cormorants and sea eagles can be found there. The clear waters, with their islets and inaccessible caves, host a rich marine life.

The park and reserve has been recognized by the United Nations as a Natural World Heritage Site, and was inscribed on the World Heritage List in 1983.

15/05/2012
Update
dd
La Réserve Naturelle de Scandola (919ha sur terre et 1000ha sur mer), créée en 1975, est une réserve marine et terrestre. Elle se situe au c?ur de la façade maritime du Parc Naturel Régional de la Corse. La partie émergée de Scandola est un important complexe volcanique de 700km2 qui s'est mis en place à la fin de l'ère primaire. D'immenses falaises de ryolites, d'ignimbrites et de pyroclastites, des lahars (coulées de lave et de boue figées), des orgues rhyolitiques surgissant de l'eau, forment l'armature de cette presqu'île dont le front de mer est troué de grottes, hérissé de pitons vertigineux, flanqué d'îlots inaccessibles.
Elle limite au nord le golfe de Porto qui, classé au titre des sites depuis 1974, est inscrit depuis le 15 décembre 1983 sur la liste du patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O.
La partie marine est représentative de la façade occidentale de la Corse :
  • de 0 mètre à -100 mètres, les différents étages du supralittoral au circalittoral y sont bien représentés.
  • les différents biotopes rocheux, meubles et l'herbier à Posidonia oceanica y sont présents et très diversifiés.
  • la partie nord (baie d'Elbo) présente un mode calme alors que la partie Sud (baie de Solana) a un mode agité. Son littoral très découpé a permis l'installation de nombreuses biocénoses qui lui confèrent une grande diversité.
  • sa position extrême, ainsi que la présence de forts courants aux pointes permet le passage de nombreuses espèces de poissons pélagiques. La situation particulièrement intéressante de la réserve intégrale a permis l'expression d'un important potentiel qui en fait une des zones les plus remarquables de Méditerranée.

Coraux, gorgones, langoustes, coquillages et poissons se développent sur les fonds rocheux ou dans les herbiers.
Les pointes extrèmes constituent des lieux de passage obligé pour les espèces migratrices qui s'aventurent dans le golfe de Porto: thons, liches, espadons, mammifères marins.
Jusqu'à une époque récente, mérous, dentis, murènes, rougets, sars...abondaient en ces lieux. Les restrictions apportées à la chasse sous-marine et à la pêche permettent à ces espèces de retrouver progressivement leur abondance d'antan.
Il n'en est malheureusement pas de même pour les phoques moines qui habitaient les grottes de la presqu'île et qui ont aujourd'hui disparu. Il s'agit d'une espèce endémique à la Méditerranée et qui est aujourd'hui en voie de raréfaction très rapide.
15/10/2007
Update
Reserve naturelle de Scandola - Natural Park of Scandola
Reserve naturelle de Scandola - Natural Park o
7/10/2007
Update
Reserve naturelle de Scandola - Natural Park of Scandola
Reserve naturelle de Scandola - Natural Park o
Réserve naturelle de Scandola
Scandola natural park.
11/07/2007
Update
Mobile

Extrait Etude du CNRS


'''Evaluation de la valeur patrimoniale des biocénoses marines de la face ouest de l'îlot de Gargalu'''
Par sa localisation à l'extrémité de la Presqu'île de Scandola, son relief accidenté, la diversité topographique de ses fonds et la pureté des eaux qui la baignent, la face ouest de l'îlot de Gargalu est un site exceptionnel par lui-même, indépendamment des richesses floristiques et faunistiques qu'il recèle. La zone marine est riche en végétaux, animaux et communautés à haute valeur patrimoniale : 28 espèces végétales, 30 espèces d'invertébrés, 21 espèces de poissons et 4 biocénoses. Trois espèces végétales et 2 espèces animales, observées sur la face ouest de Gargalu, sont nouvelles pour la flore et la faune de Corse. Six des neuf espèces de plantes, d'invertébrés et de poissons marins protégées par la loi en France y sont représentées par des populations importantes. Au niveau de la flore, la zone est un sanctuaire, probablement exceptionnel pour la Méditerranée nord-occidentale, pour les algues Brunes du genre Cystoseira. Neuf espèces différentes ont été identifiées entre la surface et une cinquantaine de mètres de profondeur, dont trois sont nouvelles pour la flore de France. Cette richesse spécifique et cette abondance, unique dans la Réserve de Scandola et sur tout le littoral méditerranéen français, confèrent une valeur patrimoniale inestimable à la zone. Au niveau de la faune, la zone et son voisinage se distinguent par la richesse de son ichtyofaune (Mérous, Corbs, Dentis), la présence de colonies de Corail Rouge et surtout par l'existence d'une population importante et stable de l'oursin protégée Centrostephanus longispinus, espèce rare dans le reste de la Réserve et sur tout le littoral situé entre Calvi et Porto. Sur le plan des richesses patrimoniales, l'îlot de Gargalu, et sa face ouest en particulier, constitue un des secteurs les plus intéressants de la Réserve intégrale, souvent sans équivalent dans le reste de la Réserve sensu lato : baie d'Elbu, secteur sud et Elpa Nera. Certaines de ces richesses, uniques dans la région comme la série complète des communautés à Cystoseira spp. et les populations de Centrostephanus longispinus, de Patella ferruginea et d'Epinephelus marginatus, sont à ranger parmi les pièces maîtresses les plus précieuses du patrimoine naturel de Scandola. Leur protection intégrale doit donc être une des priorités du plan de gestion de la Réserve. Par sa position centrale au sein de la Réserve, l'îlot de Gargalu est une zone privilégiée de séjour, de chasse et de reproduction pour de nombreuses espèces à haute valeur patrimoniale qui ignorent les limites de l'aire protégée. Par conséquent, le statut de protection intégrale de la face ouest de Gargalu s'inscrit dans une politique cohérente de conservation et de gestion des richesses naturelles de l'ensemble de la Réserve. De nombreuses espèces à haute valeur économique y sont représentées par d'importantes populations de grands adultes reproducteurs susceptibles de contribuer au repeuplement des zones ouvertes à la pêche : la Grande Araignée de mer, Maja squinado, le Denti, Dentex dentex, et le Canthare, Spondyliosoma cantharus en particulier.
27/04/2012
Update
chx
Reserve naturelle de Scandola - Natural Park of Scandola
Reserve naturelle de Scandola - Natural Park o
11/07/2007
Update
Mobile
Reserve naturelle de Scandola - Natural Park of Scandola
Reserve naturelle de Scandola - Natural Park o
11/07/2007
Update
Mobile
Exprimez vous

Localisation

To precisely geolocate this site. Update if necessary.
Farsvps.com tashrifatearoos